Sciences pour tous vous propose des réalisations en électronique, optique, astronomie...

Le kit EZ Goto to de Romer

Une vidéo d'un peu plus de 9 mn, commentée, avec le mode "Dual Speeds"

English version



Cette page décrit le kit Ez Goto de la société US Romer et son adaptation à notre télescope Dobson Strock 250.

Rappelons que ce kit, pour un prix modéré, (environ 150 €) permet d'ajouter une fonction "Goto" et tracking a un télescope Dobson :

On peut passer une nuit d'observation sans toucher le télescope !.

Nota : les constructeurs qui propose des Goto pour Dobson : (si vous avez d'autres références, merci de les transmettre) email.gif

  1. Romer Optics
  2. Sidereal Technology
  3. Stellarcat
  4. TeenAstro

Il ne faut pas confondre ce kit Romer Optics avec le kit Ez Push to de Romer dont nous décrivons l'installation sur cette page : ezpushto.htm

Nota : le site de Romer ne donne pas beaucoup de renseignements, on en trouve un peu plus sur sa page Facebook... et sa dernière doc : https://cdn.shopify.com/s/files/1/1023/8189/files/EZ_GOTO_LITE_KIT.pdf?v=1666636270

Nota : le kit Ez Push to consomme autour de 10 mA. Le kit Ez Goto consomme (à cause des moteurs) autour de 1 A (selon les réglages) : 100 fois plus...

Attention : si vous souhaitez installer ce kit sur votre Dobson :
  1. Il faut disposer d'un téléphone ou d'une tablette Android avec un peu de puissance.
  2. Il faut savoir bricoler un minimum : un peu d'électronique, de mécanique et d'informatique...
  3. Il faut commencer par le plus délicat : la mécanique du mouvement d'altitude : trouver une solution pour entrainer (en altitude) le télescope avec un moteur pas à pas. Il faut que le télescope soit suffisamment équilibré. Le couple d'entrainement doit être suffisamment faible ce qui peut nécessiter de remplacer les patins Teflon par des roulements à billes. A notre avis, il faut résoudre ce problème avant de passer à la suite (on peut le tester sans le kit). Eric Romer recommande un Nema 17 pour les télescopes de 200 à 400 et un Nema 23 pour les télescopes de plus de 300.
  4. Il faut ensuite trouver une solution au mouvement d'azimut (en général, c'est plus simple) avec un moteur pas à pas. Le couple d'entrainement doit être suffisamment faible. Ça peut être un problème si le télescope est lourd (miroir de 300 ou plus). Sinon, je donne une astuce vers la fin de cette page pour diminuer le couple. Je suggère de résoudre ce problème avant de passer à la suite
  5. Il faut installer 2 contrôleurs (un boitier relié au moteur pas à pas qui envoie les impulsions et les micropas corrects). Pour le kit EzGoto, les "petits" contrôleurs de type TB6600 ont 32 micropas : c'est insuffisant (sauf pour le focuseur optionnel). Il est nécessaire d'avoir 256 micropas : DM542 ou DM556 autour de 15 € pièce. (Ces contrôleurs fonctionnent en 24V)
  6. On peut alors commander, installer et tester le kit Ez Goto et l'application gratuite Android EzGoto pour le faire marcher. (Je recommande d'installer l'application même sans le kit, juste pour voir à quoi ça ressemble).
  7. En option on peut rajouter un moteur pour le focuseur pour la mise au point. Je recommande de le faire une fois le reste réalisé.
  8. En option, on peut rajouter un convertisseur faible coût 12V -> 24V si on veut alimenter le télescope depuis une batterie 12V ou la batterie de la voiture.
  9. Éric Romer, (le vendeur du kit) propose une option (qui nécessite un relais et un peu de câblage sur les contrôleurs) pour modifier dynamiquement le nombre de micropas ce qui permet d'avoir un télescope rapide ET précis (nécessaire uniquement pour ceux qui trouverait que le kit Ez Goto sans l'option est trop lent. (Voir à la fin de cette page). Je recommande de le faire une fois le reste réalisé.
Pour la précision du Ez Goto, c'est la même que celle du Ezpushto, c'est à dire :
La précision de l'angle est entre 0.1° et 0.05° : c'est très précis.
Ceci dit, pour obtenir cette précision il faut calibrer soigneusement sur au moins 4 ou 5 étoiles (ou objets) écartées.
On trouve l'objet dans le champ d'un oculaire "moyen"
Après, si on cherche un objet difficile, on peut toujours se caler sur une étoile proche et rajouter une calibration (offset) sur cette étoile.

Principe :

La société US (Texas) Romer Optics propose à la vente un kit Ez Goto pour Dobson à 150$. (plus frais de port...)

ezgoto00.jpg
.
Attention : pour 150 $, Romer ne fournit que la partie encadrée en blanc :
ezgoto04.jpg
.
 Mais pour un bricoleur, ça peut suffire...

Et pour les super bricoleurs ou ceux qui veulent transformer leur
kit Ez Push to en kit Ez Goto, Romer propose un Ez goto Upgrade pour 85$ (plus frais port)
qui comprend :
ezgoto26.jpg
.

Le kit Ez Goto ressemble beaucoup au kit Ez Push to mais ce n'est pas le même (même module Bluetooth) :

Il est constitué de :

- Un module d'azimut :

Circuit imprimé de l'ancienne version 2019 :
ezgoto08.jpg
.
Nouvelle version 2021 :
ezgoto02.jpg
.
ezgoto07.jpg
.
ezgoto05.jpg
.
ezgoto01.jpg
.
 
Module d'azimut qui ressemble à celui du
kit Ez Push to, qui contient le même capteur magnétique AS5600 : le petit circuit intégré noir au fond du trou de la plaque aluminium (par lequel passe l'aimant fourni). Mais des connecteurs en plus :
- Un module d'altitude que je soupçonne être le même que celui du Ez Push to (capteur magnétique AS5600) relié au module d'azimut par le câble RJ45 gris fourni.

- Accessoires : un cordon USB d'alimentation noir, un câble RJ45 gris, des câbles et accessoires et des vis à peu près comme le
Ez Push to.

Nota : rappelons que les deux modules Azimut et Altitude du
kit Ez Goto, comme le kit Ez Push to, sont basés sur des circuits intégrés capteurs de champ magnétique AS5600. Chaque module contient un de ces circuits intégrés, en face d'un trou dans une tôle d’aluminium. Par ce trou passe un aimant cylindrique (M4) (fourni dans le kit) fixé à l'axe du télescope. Quand le télescope tourne, il entraîne cet aimant, la rotation du champ magnétique est détectée par le capteur avec une précision d'environ 0.1 °. L'aimant doit être à moins de 2 mm du capteur (il peut le toucher). Cette solution fournit une réponse simple pratique (facile à démonter) et précise à la mesure d'angle.

On peut monter ce kit et s'en servir comme d'un Ez Push to... si on n'installe pas les moteurs...

Nota : comme pour le kit Ez Push to, les 2 modules du kit Ez Goto sont fixés par des aimants sur le télescope (Les aimants, les plaques en acier et les vis sont fournies).


Description (traduction libre du site de Romer) :

Le kit permet de transformer un télescope Dobson du commerce : Apertura AD, Zhummell Z, Orion Skyline... ou un télescope Dobson "maison" pour lui ajouter une fonction de pointage et de tracking automatique motorisé.
 
Nota : le site de Romer
ne donne pas beaucoup de renseignements, on en trouve un peu plus sur sa page Facebook...

Le kit permet :
Nota : étant donné que le kit Ez Goto est équipé des mêmes capteurs magnétiques angulaires que le kit Ez Push to, si
Ce n'est pas un problème : les capteurs continuent de fonctionner et compensent avec une précision de l'ordre de 0.1°.

Actuellement il fonctionne avec :
ezgoto03.jpg
Le kit est compatible avec les télescopes Dobson de 8" (200mm) à 16" (400mm). (D'après Romer). Question : pourquoi pas plus grand ou plus petit ?
Attention : par défaut le kit ne contient pas les contrôleurs, moteurs, mécanique, courroies...

Les "petits" contrôleurs TB6600 comme celui-là :
ezgoto14.jpg
ne sont pas suffisants : ils ne proposent que 32 micropas ce qui est insuffisant. (Sauf pour la commande optionnelle du focuseur pour ceux qui souhaitent une mise au point électrique sans toucher le télescope)
Il est nécessaire d'utiliser des contrôleurs 256 micropas comme :
DM542 ou DM556)
Environ 15 € pièce :
ezgoto14a.jpg

Dans la version prévue par Romer, les
moteurs sont reliés par un système à friction (ce qui permet de pousser aussi le télescope à la main : pas de batterie...) pour l'Azimut et l'Altitude.

Avec un 3e connecteur, on peut brancher un focuser électrique (dont le
moteur pas à pas est toujours activé...)
 
En reliant tout ça, en Bluetooth, à un PC muni du logiciel
Stellarium, ou de l'application Android Ez Push to Romer (rien pour l'instant sur IOS), on peut piloter le télescope qui, une fois calibré, va chercher tout seul les objets et les suivre.

Évidemment, il faut bricoler quelques trucs, moyennant quoi, pour seulement 50$ de plus que le
kit Ez Push to, on a un Goto... (Mais il faut acheter les moteurs et les contrôleurs)

Plus besoin de table équatoriale, puisque le système fait du tracking électrique...

Liens :


Vidéos :

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/pages/category/Home-Improvement/Romer-Optics-Limited-Company-1704227106468587/

Évidemment, si vous avez d'autres infos, merci de me les communiquer...


Comment installer ce kit Ez Goto sur notre Télescope Dobson Strock 250 ?

Pour installer le kit Ez Goto :


250st15.jpg  ezgoto09.jpg


Motorisation Altitude :
ezgoto10.jpg ezgoto11.jpg
 ezgoto12.jpg
Avec cette solution et avec un pignon aux dents larges, il n'y a même pas besoin de modifier le pignon. Si on pose le télescope sur son support comme d'habitude.
Attention : cette solution ne fonctionne que si le couple à entrainer reste faible: télescope bien équilibré et remplacement probable des patins en Teflon par des roulements à billes.
Si on ne veut pas connecter le
moteur, on peut se servir du télescope, comme d'habitude, entièrement en manuel ou avec seulement le Ez Push to...
Avec le moteur déconnecté et le pignon, l'effort à faire pour pousser le télescope est à peine plus élevé (équivalent de 300g au lieu de 200g, mesuré au dynamomètre au niveau de l'oculaire) qu'avec le patin Téflon d'origine et ne pose pas de problème.
Nota : pour un gros télescope, on pourrait installer, carrément, 4 moteurs pas à pas (avec, chacun, une résistance suffisamment élevée), 4 pignons et 2 courroies crantées, tout ça à la place des 4 patins.

Les premiers essais électriques (avec un contrôleur à 2 balles) :
ezgoto13.jpg
.
Nous avons commandé 2 contrôleurs 256 micropas
DM542 (environ 15 € pièce) (on peut aussi utiliser un DM556 un peu plus puissant).
Ces modèles, (environ 16 € pièce) nécessitent 24V de tension d'alimentation minimum.


Nota : les contrôleurs, nécessitent 20V mini de tension d'alimentation : si on dispose de 12V il faut un convertisseur. (On trouve environ 10€ des convertisseurs DC step up 12V->24V 10A)
Nota : si Enable n'est pas activé, le contrôleur "ouvre" le moteur qui ne consomme plus rien et ne maintient plus rien non plus

Nota : pour régler les courants de maintien, laisser les moteurs sous tension pendant 10 mn : ils doivent être tièdes ou chauds mais pas brûlants :-)
Nota : si un moteur pas à pas tourne à l'envers, il faut inverser les 2 fils d'une seule bobine (n'importe laquelle)
Nota : un
moteur pas à pas, c'est presque indestructible....
Nota : un
kit Ez Goto va forcément consommer beaucoup plus qu'un simple Ez Push to... Nota : il vaut sans doute mieux commencer par l'Altitude qui risque d'être le mouvement le plus difficile à réaliser. Une fois ces problèmes résolus théoriquement et pratiquement, il n'y a "plus qu'à" monter les contrôleurs et câbler les moteurs, acheter le kit Ez Goto Romer, installer l'application gratuite et faire les essais... Et, comme d'habitude, il faut mieux résoudre les problèmes dans l'ordre : mécaniques, puis électriques, puis informatiques...

Nota : à notre avis, pour les "petits" télescopes (moins de 300) équilibrés, des moteurs pas à pas très puissants ne sont pas nécessaires. De toute façon, dans les contrôleurs, il y a un réglage de réglage de courant max : un compromis entre puissance et maintien versus échauffement du moteur et consommation.... Si les moteurs sont trop chauds et qu'on ne peut pas diminuer leur courant, ça veut dire qu'ils sont trop petits...

Nota : étant donné que la carte fournit un signal "enable" aux moteurs Azimut et Altitude; il doit être possible de les débrayer via l'application, par Soft, pour un "Push to" Manuel... (ou même de couper les 2 signaux "enable" des contrôleurs avec un interrupteur...)

Eric Romer doit m'envoyer d'autres photos du kit...

Motorisation Azimut :
Nous avons construit un nouveau support à 3 pieds réglables en hauteur pour tester le mouvement des Azimut du Ez Goto :
ezgoto15.jpg
.
Un disque circulaire Ø330 de CTP 10 sur lequel sont vissés collés 3 pieds en bois (des ex pieds de table), chacun muni d'un pied réglable en hauteur :
Nous allons fixer un niveau à bulles 2 axes sur le support.
ezgoto16.jpg
.
La courroie crantée 430XL025
de 1092 mm de long s'enroule autour du disque en CTP. Le disque est muni de l'axe (avec un roulement à billes et un aimant cylindrique) fourni par Romer.
Un disque sandwich alu est posé dessus pour assurer la surface de glissement des patins Téflon du Rocker (et retenir la courroie).
Sur la photo : la courroie qui s'enroule autour du disque de CTP de 10, le disque sandwich, le moteur et sa poulie (posés là provisoirement)
L'axe (fourni par Romer) est installé. Le petit filetage du haut reçoit l'aimant cylindrique du capteur.
En arrière-plan, le rocker avec le moteur d'altitude et le support d'un roulement à billes.
ezgoto17.jpg
.
Le rocker du télescope (avec ses 3 patins Téflon) est posé dessus.
Un trou dans le rocker laissera passer la poulie crantée du moteur Nema17 relié au rocker.
L'axe du Kit dépasse avec son aimant cylindrique (il doit dépasser pour affleurer le circuit intégré capteur du module sans le toucher.
Des plaques en acier maintiennent le module (muni d'aimants)
ezgoto18.jpg.
.
Tout est en place, sauf la découpe pour le moteur dans le fond du rocker et la fixation du moteur.
(Nous attendons la courroie définitive avant de percer le trou).
Le connecteur d'alimentation sera installé sur le côté du rocker.
Au montage, il faudra juste brancher le connecteur du moteur pas à pas du mouvement d'Altitude (à gauche sur la photo) et dont le câble va dans le rocker à travers un trou visible et brancher l'alimentation 24V.
Et il faudra poser le capteur du mouvement d'Altitude (monté sur la photo) qui est maintenu par des aimants et brancher son câble RJ45 gris dont le câble va aussi dans le rocker.
Il faut 2 ou 3 s pour monter et brancher le moteur et le capteur d'Altitude...
ezgoto20.jpg
.
Il nous manque la courroie, les contrôleurs, les connecteurs (tout ça est commandé).
Et le kit Ez Goto (lui n'est pas commandé, nous allons faire des essais électriques auparavant...)

Montage du moteur d'Azimut : il est fixé, par 4 vis fraisés M3 "enterrées" sur un morceau de profilé aluminium qui "frotte" sur la base du rocker, percée d'un trou pour laisser passer la poulie. Ce profilé est fixé, avec du jeu, par une vis M4 (rondelle, écrou, contre écrou) qui sert d'axe de rotation sur la base du rocker. Le profilé aluminium pivote autour de cette vis (remplacée par une vis à bois sur la photo). Le ressort de traction attaché au profilé sera relié à une autre vis M4, fixée sur la base du rocker, et qui assure la tension de la courroie.
ezgoto21.jpg
.
La base percée d'un trou pour laisser passer la poulie. Le moteur en place avec la courroie, à droite la vis M4 et le trou pour laisser passer la clef (écrou, contre écrou). A gauche, le ressort de traction qui, en faisant pivoter le profilé, le moteur et sa poulie, maintient la courroie en tension.
ezgoto22.jpg
.
Moteur déconnecté, le mouvement, entraîné à la main, reste très doux : l'axe de l'Azimut, comme l'axe Altitude, restent parfaitement utilisables, à la main, sans batterie ou avec seulement le Push To.
Il n'est même pas nécessaire de décrocher le ressort si on n'utilise pas le moteur...
.
La courroie vue de dessous. La tête de la vis M4 de l'axe est visible. La courroie s'enroule sur le disque de CTP 10. Le disque en sandwich alu (qui reçoit les patins Téflon).
Tout à gauche, un morceau du compas à bulles réglable 2 axes.
ezgoto23.jpg
.
Le système monté en entier : Sur le rocker, sous le télescope est installé une feuille de plastique semi rigide qui protège l'électronique, les moteurs, les contrôleurs, le capteur de la poussière et de l'humidité.
A gauche, le moteur d'Altitude et le niveau à bulle 2 axes réglable. On voit le support en aluminium du capteur d'Altitude et le support du roulement à billes d'Altitude. Pour éviter un contact directement acier du roulement sur aluminium de la hache, chaque roulement est entouré d'un petit morceau de PVC (tube électrique) gris. Sur le pied de droite, un écrou M8 serti dans un morceau de tôle pour pouvoir serrer le contre écrou du pied sans clef.
ezgoto24.jpg

Reste à faire des essais électriques sur l'axe Azimut. Ça ne devrait pas poser de problème.

Nous avons commandé le Ez Goto Upgrade de Romer : la carte Azimut, l'aimant, la tôle de centrage, les câbles et connecteurs (pour 85$ plus frais de port).
En attendant, nous avons connecté le moteur d'Azimut sur la sortie Moteur X de l'électronique de commande de notre CNC 4 axes (munie de contrôleurs TB6600 32 micropas max) reliée au logiciel Mach 3.
Un logiciel de
CNC pour piloter un télescope !
Nous avons considérablement ralenti la vitesse maxi des moteurs dans Mach3 (ne pas se faire assommer par un télescope :-)
Sur la photo, seul le moteur d'Azimut est connecté pour l'instant. Ça marche bien mais il faut retendre un peu le ressort du moteur...

ezgoto25.jpg
.
Une courte vidéo de la rotation motorisée (Azimut) du télescope. Attention, cette vidéo a été réalisée avec des contrôleurs 32 micropas qui génèrent du bruit et des vibrations au tracking.
Nous avons ensuite connecté aussi le moteur d'Altitude sur la sortie Moteur Y de la
CNC.
Ainsi, nous pouvons tester, le fonctionnement, le bruit, les vitesses, les accélérations, les glissements ou les patinages éventuels...

Une courte vidéo de la rotation motorisée en Azimut ET en Altitude du télescope
Attention, cette vidéo a été réalisée avec des contrôleurs 32 micropas qui génèrent du bruit et des vibrations au tracking
Une vidéo de 15s de la rotation motorisée du télescope Attention, cette vidéo a été réalisée avec des contrôleurs 32 micropas qui génèrent du bruit et des vibrations au tracking

Nous avons tous les éléments, Il ne nous manque plus que le Ez Goto Upgrade de Romer (et l'application Ez Goto Android) pour brancher tout ça et faire les essais...)
.
Le télescope en cours de câblage :
Les 2 contrôleurs DM542, un morceau de moteur d'azimut et le module principal
du Goto...

ezgoto27.jpg
.
Nous alimentons le télescope en 24 V à cause des contrôleurs
.
Plus tard, nous ajouterons un convertisseur 12 V -> 24 V (6 A minimum) pour pouvoir l'alimenter en
12 V (batterie, voiture...)

ATTENTION : la tension d'alimentation maxi du module Romer Ezgoto est de 15 V. Si nous alimentons le module en 24 V, le régulateur de tension du module chauffe (il est protégé thermiquement) mais au bout de quelques minutes, il disjoncte et on perd le Bluetooth. Nous avons donc rajouté un petit régulateur qui lui envoie du 12 V. Lorsque nous alimenterons le télescope en 12 V (avec un convertisseur DC DC step Up 12 V -> 24 V) il faudra veiller à alimenter le module en 12 V.

Nota : Eric Romer recommande une machine Android avec un score Antutu d'au moins 150 000 pour faire tourner l'application Ezgoto Android.

Le kit Ez Goto Upgrade est arrivé :
.
ezgoto29.jpg
.
Le télescope câblé : de gauche à droite
Le moteur d'altitude
Le support du capteur angulaire d'altitude
Les deux contrôleurs 256 micropas
Le moteur d'azimut monté sur sa platine avec un axe et un ressort
Le module Ezgoto
Le connecteur 24V du télescope

ezgoto28.jpg

.
Essais :
Il faut d'abord régler les switches des contrôleurs : je propose de commencer par un courant maxi faible et le plus grand nombre de micropas :
La liaison Bluetooth fonctionne...Nota : sur mon télescope, il est nécessaire de masquer à l'adhésif noir la Led rouge clignotante du module Az pour ne pas perturber l'observation.

Les moteurs tournent, le télescope bouge assez lentement : environ 1 °/s. Pas de vibrations au tracking, les moteurs font un bruit faible qui ressemble à celui d'un ventilateur.

Moteur ALT :
Moteur AZ :
   
Utilisation de EZ GOTO (Android) :
Malheureusement, il manque une vraie documentation pour l'application Android EZGOTO (réclamée à Eric Romer...)
Il faut d'abord connecter le télescope en Bluetooth. Puis aligner le télescope : par exemple en pointant l'étoile polaire. Puis le télescope va se déplacer amplement sur les deux axes pour calculer, pour chaque axe, le ratio entre le pas des moteurs et l'angle de déplacement mesuré par le capteur magnétique correspondant.

Vocabulaire :
Réglages du téléphone ou de la tablette Android :
Nota : après avoir réglé les intensités des moteurs et les avoir fait fonctionner au moins 10 minutes, il faut les toucher : ils doivent être tièdes : pas bouillants :-)
Nota : un moteur pas à pas, c'est quasi indestructible !
Nota : sur mon télescope, il est nécessaire de masquer à l'adhésif noir la Led verte de chaque contrôleur pour ne pas perturber l'observation.

Mise en route
(sans l'option Dual Speeds) :
ezgoto37.jpg
  1. Positionner le télescope sur une surface stable et régler la hauteur des pieds d'après le niveau à bulle 2 axes pour une base parfaitement horizontale (Axe Az parfaitement vertical)
  2. Pointer approximativement le télescope vers l'étoile polaire
  3. Mettre le télescope sous tension 24 V (Au début, je recommande un ampèremètre 2 à 5 A max en série sur l'alimentation)
  4. Lancer l'application Android EZ GOTO (il faut un appareil Android suffisamment rapide)
  5. Clic sur BLUETOOTH OFF, choisir Romer Optics : l'application affiche BLUETOOTH ON (sinon problème de connexion Bluetooth)
  6. Clic sur GPS ON / NEXT
  7. RESTORE clic sur NO
  8. Clic sur ENCODERS ALT : RIGHT
  9. Clic sur YES
  10. Clic sur LEFT SIDE : sur mon télescope, le capteur angulaire ALT est monté à gauche (Je recommande de le monter à droite pour éviter cette étape)
  11. Clic sur OFFSET / NEXT PAGE
  12. Clic sur OFFSET
  13. Clic sur CONTINUE
  14. Pointer manuellement soigneusement l'étoile polaire (centrée à l'oculaire) (les moteurs sont débrayés)
  15. Clic sur POLARIS (pointage sur l'étoile polaire) (les moteurs sont embrayés)
  16. Le télescope est (à peu près) aligné !
  17. Clic sur OFFSET / NEXT PAGE
  18. Clic sur NEXT : le menu multicolore apparaît
  19. Clic sur engrenage gris, en haut, à droite
  20. Clic sur M1 GEAR RATIO : le télescope se déplace vers le bas tout en pivotant pour calculer le ratio entre les pas des moteurs et les angles des capteurs
  21. Il doit afficher (par exemple)
    1. M1 Angle = 2.64° G.R = 27.96203 (par exemple) (Az)
    2. M2 Angle = 2.55° G.R = 28.92624 (par exemple) (Alt)
    3. S'il n'affiche pas une valeur pour M1 et M2, il faut recommencer : clic sur M1 GEAR RATIO...sinon problème d'aimants ou de capteurs
  22. Nota : on est obligé de le refaire chaque fois qu'on lance EZGOTO qui ne mémorise malheureusement pas les valeurs
  23. Clic sur BACK en haut à gauche pour retourner dans le menu
Utilisation (sans l'option Dual Speeds) :
  1. Dans le menu, clic sur SPP Stellarium
  2. Clic sur l'engrenage pour débrayer les moteurs
  3. On peut pointer manuellement très approximativement le télescope vers la zone à observer
  4. Clic sur l'engrenage pour embrayer les moteurs
Nota : Les moteurs restent embrayés ou débrayés quand on va dans les autres menus
  1. Clic sur BACK (Menu)
  2. Nota : si l'objet est éloigné de la zone pointée :
  3. Clic sur SPP STELLARIUM
  4. Clic sur Engrenage gris pour débrayer les moteurs
  5. Pousser manuellement le télescope à peu près dans la zone souhaitée ex proche de M81
  6. Clic sur Engrenage gris pour embrayer les moteurs (on entend un petit "clac")
  7. Clic sur BACK (Menu)
  8. Clic sur Deep Sky Overlook
  9. Clic sur Messier 45
  10. Taper 81, OK, pour remplacer Messier 45 par Messier 81 (par exemple. Ce peut être aussi un NGC ou une étoile de la liste ou des coordonnées RA/DEC...)
  11. Clic long sur Messier 81
  12. GOTO M81, Confirm to GOTO, clic sur GOTO : l'application affiche la carte du ciel et le télescope s'oriente et progressivement pointe la galaxie M81 et passe en mode tracking pour la suivre...
  13. Clic à gauche, droite, au-dessus ou en dessous de la cible pour affiner le pointage à l'oculaire si besoin
  14. Clic long sur le nom de l'objet en haut en bleu
  15. Clic sur OFFSET : l'application affiche (par exemple) M81 has been offset, Zone 1 & 5 (la mire s'est recentrée sur l'objet et la précision du pointage vient d'être améliorée)
 Nota : On a intérêt de faire un offset chaque fois qu'on pointe un objet dans une zone éloignée des précédentes...
  1. On peut aussi, Menu, Solar system
  2. Clic par exemple sur Jupiter
  3. Clic sur GOTO : le télescope se dirige vers Jupiter puis passe en mode tracking pour suivre
NOTA : dans le mode Starry Roaming avec la carte du ciel ET en mode tracking :
Ouf !
A ce moment-là, Ez GOTO passe en mode tracking (on entend le bruit faible de "ventilateur" des moteurs pas à pas), suit l'objet  et affiche en Hz (Hertz) les fréquences de tracking Az et Alt.
Ces fréquences sont constantes pendant 1 minute (selon le réglage de SPP STELLARIUM), au bout d'une minute, elles sont remises à jour...
Le menu SPP STELLARIUM permet d'ajuster ces fréquences si besoin : voir ci-après.
NOTA : si à ce moment-là, on perd la connexion avec la tablette ou le téléphone, le tracking est maintenu mais les fréquences ne sont (évidemment) plus remises à jour.
NOTA : en tracking, avec ces réglages, la consommation varie entre 0.3 et 0.6 A. La consommation moyenne, sous 24 V doit être autour de 0.5 A (Avec les switches des contrôleurs réglés sur 1.00 A).
Nota : pendant l'utilisation, il ne faut pas trop écarter (5 ou 6 m) le téléphone ou la tablette du télescope pour ne pas perdre la liaison Bluetooth.
Nota : la fonction RESTORE récupère le pointage du télescope (si on a perdu la connexion et que la base du télescope n'a pas bougé). Mais elle ne récupère malheureusement pas les Gear Ratio des moteurs qui assurent un pointage correct et qu'il faut refaire.
Nota : la fonction RESTORE permet aussi d'éviter de refaire le pointage précis du télescope sur les étoiles s'il n'a pas bougé.

Avantages et inconvénients du kit EZ GOTO Upgrade :
+ Prix compétitif
+ Bon support client
+ En cas de perte de contact avec Android, le tracking continue en mode dégradé (vecteur linéaire)
- Documentation quasi inexistante (hardware et software) (quelques
vidéos sur Facebook)
- Nécessite pas mal de bricolage et de mise au point
- Application EZ GOTO pas très ergonomique et très perfectible (Eric Romer a promis une nouvelle version...)
- Un peu lent (mais Eric Romer propose une solution "Dual Speeds") et l'application permet de débrayer les moteurs, pour pousser à la main dans la zone à observer

Suggestions pour le kit EZ GOTO Upgrade :

Bon, ça y est, ça marche : on suit Saturne, Jupiter, M57, M13 (pour commencer) !


En cas de problèmes :
Le kit Ez Goto de Romer est bien et pas très cher mais il manque une vraie notice pour l'installation.
  1. Sur chaque contrôleur, il ne faut pas oublier la connexion entre la masse alimentation : GND et les masses commande : ENA- DIR- PUL-.
  2. Les contrôleurs 256 micropas ont une tension nominale de 24 V, ils ne fonctionnent plus en dessous de 20 V.
  3. Un kit Ez Goto va forcément consommer beaucoup plus qu'un simple Ez Push to... Jusqu'à 3, 4 ou 5 A en pointe...
  4. Au début, un ampèremètre (à aiguille) 5 ou 10 A monté en série avec la batterie ou l'alimentation peut être utile...
  5. Le connecteur 2b (gnd +), blanc Ref à côté du RJ 45 est à relier sur l'alimentation des contrôleurs de moteur. (Qui doivent être alimentés de leur côté)
  6. Le kit Ezgoto accepte une tension d'alimentation mini de 5 V mais les contrôleurs nécessitent 20 V mini.
  7. Mais attention, la tension maxi du kit est de 15 V
  8. En principe, les moteurs pas à pas ont une bobine entre le noir et le vert, une autre entre le rouge et le bleu : (on peut le vérifier à l’ohmmètre : quelques ohms entre noir et vert, quelques ohms entre rouge et bleu et l’infini entre les autres combinaisons). Il faut relier le noir vert au B- B+ dans n’importe quel ordre, le rouge et le bleu au A- A+ dans n’importe quel ordre OU il faut relier le noir vert au A- A+ dans n’importe quel ordre, le rouge et le bleu au B- B+ dans n’importe quel ordre. Si un moteur tourne à l’envers, il faut permuter le noir vert OU le rouge bleu.
  9. Attention au câblage des contrôleurs :
    1. Si l'application marche on peut lancer plusieurs fois de suite : Menu, Engrenage gris haut droite, M1 GEAR RATIO pour voir si on obtient des valeurs stables : sinon glissement, aimants qui se dévissent, perte de pas ou problème de courroie...
  10. Sur les contrôleurs, je suggère de régler les switches pour un courant maxi assez faible et augmenter ensuite si besoin : si les moteurs "glissent". Perso je cherche le courant limite pour lequel le moteur ne patine pas et je règle 1 cran au-dessus. (1 A pour Az et Alt sur mon télescope)
  11. Il faut bien s’assurer que les aimants ne tournent pas par rapport à la tige filetée sur laquelle ils sont montés. Perso, je les freine avec du mastic silicone et je fais un repère au feutre sur la tige et l’aimant pour contrôler. Il faut aussi que les aimants ne soient pas à plus de 2 ou 3 mm du capteur (le bidule noir au fond du trou des modules)
  12. Normalement, dès la mise sous tension, sans téléphone ni application :
    - La Led verte de chaque contrôleur est allumée, la Led rouge est éteinte
    - La Led rouge du module Ezgoto azimut clignote
    - La Led rouge du module Ezgoto altitude clignote
    - Les 2 moteurs sont “bloqués”
    - Le courant consommé (selon les réglages de contrôleurs) peut varier en 0.2 et quelques Ampères.
    - Au bout de 10 minutes, les moteurs doivent être tièdes mais pas bouillants (on peut laisser la main dessus)
    - Si les moteurs offrent la même résistance que débranchés, on peut mettre un voltmètre entre ENA- et ENA+, dès la mise sous tension, il devrait y avoir environ 0.65 V
  13. Pour éviter les glissements de courroie sur l'axe Az (télescope lourd), il faut choisir une courroie et un pignon avec un module suffisamment grand : des grosses dents.


Une vidéo de 3mn (pas toujours très lisible) : Attention, cette vidéo a été réalisée avec des contrôleurs 32 micropas qui génèrent du bruit et des vibrations au tracking.
Alimentation, connexion Bluetooth, capteur côté gauche, offset sur la polaire, essais de déplacement Az et Alt, détermination des ratios pas moteurs/angle, sélection M81, pointage et suivi M81.

Et deux nouvelles vidéos de Eric Romer (La première est un peu comme la mienne, en mieux. Si je l'avais eu plus tôt j'aurais gagné du temps...)
Video EZ GOTO APP DEMO
Video EZ GOTO Software Part II

Une 2e vidéo de 5mn Attention, cette vidéo a été réalisée avec des contrôleurs 32 micropas qui génèrent du bruit et des vibrations au tracking.
Alimentation, connexion Bluetooth, capteur côté gauche, offset sur la polaire, détermination des ratios pas moteurs/angle, essais de déplacement Az et Alt, débrayage, embrayage, sélection M81, pointage et suivi M81, retouche position et tracking.

Une astuce : une difficulté, sur mon Strock 250, vu le poids de la partie mobile du télescope (une dizaine de kg) et malgré l'emploi de 3 patins en Teflon sur une plaque composite alu/epoxy (jaune) avec un bon glissement pour l'axe Az, le couple, pour faire tourner le télescope, n'est malgré tout, pas négligeable. A la main, ce n'est pas un gros problème. Pour le moteur ça peut poser problème et nécessiter un courant élevé, de bien tendre la courroie : ce qui oblige à régler le ressort de tension du support moteur d'axe Az à une tension élevée, ce qui a tendance à faire marcher la poulie en biais... : ce n'est pas l'idéal.

Avec un télescope de plus de 10 kg, le couple de rotation autour de l'axe Az peut facilement être trop élevé

Télescope horizontal, si on mesure le couple pour le faire tourner au niveau de l'axe Az : couple mesuré au dynamomètre au niveau de l'oculaire, à mon avis, il ne faut pas dépasser autour de 1 N (l'équivalent de 100 g). Ce qui peut être difficile à atteindre pour des télescopes de plus de 10 kg avec des patins Teflon.

Pour résoudre de problème, on peut remplacer les patins Teflon par des roulements à billes (attention à veiller à ce que les roulements ne creusent pas la surface sur laquelle ils roulent.)

Je propose une 2e solution : l'installation d'un gros ressort à boudin de compression sur l'axe Az et qui doit être réglé pour absorber au moins les 3/4 de la masse du télescope et alléger d'autant les patins Teflon et le couple correspondant.

J'ai donc disposé un gros ressort à boudin (en fait, un ressort récupéré sur une pompe et recoupé à la disqueuse) entre la base et le rocker. Une fois le télescope monté, ce ressort pousse l'équivalent d'environ 8 kg ce qui fait ça de moins sur les patins et ce qui rend le mouvement de rotation plus doux et avec un couple beaucoup plus faible. (Et permet de moins tendre le ressort de moteur)
(Ce "gros ressort", étant très proche de l'axe, et malgré les 8 kg, induit un couple très faible). Il faut juste s'assurer que sa poussée reste inférieure à la masse de la partie mobile, à tester sur une balance de ménage...
ezgoto32.jpg
.
Pour laisser passer le ressort, j'ai agrandi le trou (Ø24) dans le rocker et fixé (4 vis M4x30) une plaque en tôle d'aluminium (70x50) (sur le rocker côté module, pour chaque vis, il y a un écrou et 3 rondelles entre la plaque et le rocker) muni d'un trou Ø7.5 pour laisser passer l'axe. En réglant (en ajoutant ou supprimant des rondelles) la position de la tôle, on peut régler précisément la pression du ressort et donc de combien on allège les patins...(Les vis passent de justesse sous le module EzGoto, depuis, je les ai remplacées par des vis plus courtes...).
ezgoto33.jpg
.
Sur mon télescope, avec le ressort, je suis passé d'un couple d'environ 3 N (300 g) (mesuré au niveau de l'oculaire) à environ 0.6 N (60 g).

Nota : Le ressort ne déplace rien : les objets sont exactement à la même position que sans le ressort. Il se contente de pousser le rocker pour alléger son appui sur les patins Teflon et donc le couple de rotation.

Nota : une fois de plus, il faut bien s'assurer d'avoir résolu les problèmes mécaniques avant de s'attaquer à l'électronique et l'informatique...

Une vidéo de 7 mn avec les micropas de 256
(Le bidule bleu, posé sur la table, à côté de l'alimentation, c'est le dynamomètre qui me sert à mesurer le couple et l'équilibrage)

Eric Romer propose une nouvelle (25/10/2022) doc :
https://cdn.shopify.com/s/files/1/1023/8189/files/EZ_GOTO_LITE_KIT.pdf?v=1666636270
https://youtu.be/4RE8-DOUO14

Test de la fonction "Dual Speeds" proposée par Eric :  
J'ai chargé la nouvelle application gratuite EzGoto Dual Speeds. Je l'ai installée et testée : je récupère bien le signal sur le connecteur 3 broches du module (broche centrale).
J'ai câblé un relais pour modifier dynamiquement le nombre de micropas des contrôleurs. (Le relais ferme un des switches de chaque microcontrôleur pour diminuer le nombre de pas et augmenter la vitesse, quand on est proche de l'objet, le relais tombe et on récupère la précision)

Rappelons que ce système optionnel permet de déplacer le télescope plus rapidement. A mon avis, pour ceux qui ont des moteurs sans réducteurs (comme moi) l'intérêt est discutable puisque on peut désactiver les moteurs et pousser le télescope à la main. Pour ceux qui ont des moteurs avec réducteur, ça peut être intéressant.
La manip est assez simple et économique (mais bon, ça fait encore un machin en plus..)
Voir la doc à partir de la page 8 :
https://cdn.shopify.com/s/files/1/1023/8189/files/EZ_GOTO_LITE_KIT.pdf?v=1666636270

Photo du câblage "Dual Speeds" :

ezgoto34.jpg
.
L'adhésif rouge, sur les contrôleurs, permet de masquer la Led verte (allumée en permanence) (mais pas la rouge) pour ne pas perturber l'observation.
Les Leds rouges des contrôleurs ne s'allument qu'en cas de problème ou de débrayage. Les Leds rouges du module relais s'allument pendant le suivi : il faudra les masquer...
.
Au démarrage (avec la nouvelle application Ez Goto Dual Speeds : c'est la même procédure. Mais après clic sur engrenage gris, en haut, avant le clic sur M1 Gear Ratio, clic sur Simple speed pour passer en Dual Speed. Les moteurs se règlent alors en 2 étapes : une première étape à vitesse rapide (64 micropas) Az puis Alt puis une 2e étape à vitesse normale (256 micropas) Az puis Alt.
De jour, ça fonctionne : Quand on fait un Goto sur un objet, Le télescope désactive les 2 relais, passe en 64 micropas, vitesse rapide puis une fois l'objet acquis, quand il passe en mode Goto, il active les relais pour repasser en mode normal 256 micropas.
Nota : Eric Romer aurait pu faire l'inverse :  activer les relais pendant le Goto, ce qui permettrait d'économiser 150 mA de consommation relais pendant le suivi...
Nota : Eric Romer aurait pu passer en 256 micropas avant la fin du pointage, lorsqu'on est très proche de l'objet, pour améliorer le pointage.
Nota : Je vais remplacer ces 2 gros relais par des optocoupleurs qui eux, ne consomment presque rien...
Nota : Il faut maintenant évidemment, faire des essais de nuit.

Voilà ! Nous avons remplacé le module relais par 2 (vieux) optocoupleurs (4N25 chacun en série avec une résistance de 2.7k). Résultat : plus besoin d'alimentation, consommation divisée par 100. Nous avons installé 2 Leds rouge (qui remplace, en mieux, les "clics" du relais) sur chaune des faces latérales du rocker (une seule installée au moment des photos) :
Ces Leds sont très pratiques, on peut les allumer "assez fort" puisqu'elles ne s'allument que pendant le Goto et sont éteintes pendant le tracking et l'observation.
On voit, difficilement, cette Led, (celle de gauche, juste au-dessus du connecteur du rocker)
. (La 2e n'était pas encore montée)

ezgoto35.jpg
.
Mise en route (AVEC l'option Dual Speeds) :
ezgoto37.jpg
  1. Positionner le télescope sur une surface stable et régler la hauteur des pieds d'après le niveau à bulle 2 axes pour une base parfaitement horizontale (Axe Az parfaitement vertical)
  2. Pointer approximativement le télescope vers l'étoile polaire
  3. Mettre le télescope sous tension 24 V (le télescope consomme environ 0.25 A et les moteurs sont "bloqués")
  4. Lancer l'application Android EZ GOTO Dual Speeds (il faut un appareil Android suffisamment rapide)
  5. Clic sur BLUETOOTH OFF, choisir Romer Optics : l'application affiche BLUETOOTH ON (sinon problème de connexion Bluetooth)
  6. Clic GPS ON / NEXT
  7. Clic sur ENCODERS ALT : RIGHT
  8. Clic sur YES
  9. Clic sur LEFT SIDE : sur mon télescope, le capteur angulaire ALT est monté à gauche (Je recommande de le monter à droite pour éviter cette étape)
  10. Clic sur OFFSET / NEXT PAGE
  11. Clic sur OFFSET
  12. Clic sur CONTINUE
  13. Pointer manuellement soigneusement l'étoile polaire (centrée à l'oculaire) (le télescope consomme environ 0.1 A et les moteurs sont débrayés)
  14. Clic sur POLARIS (pointage sur l'étoile polaire) (le télescope consomme environ 0.25 A et les moteurs sont embrayés)
  15. Le télescope est (à peu près) aligné !
  16. Clic sur OFFSET / NEXT PAGE
  17. Clic sur NEXT : le menu multicolore apparaît
  18. Clic sur engrenage gris, en haut, à droite
  19. Clic (au milieu en rouge) sur SINGLE MOTOR SPEED : la ligne affiche alors DUAL MOTOR SPEEDS
  20. Clic sur M1 GEAR RATIO : le télescope se déplace en Alt et Az en vitesse rapide (relais ou Leds actif) pour calculer le ratio entre les pas des moteurs et les angles des capteurs en vitesse rapide puis affiche Az Test Completed !, Alt Test Completed !
  21. Puis le télescope se déplace en Alt et Az en vitesse lente (relais ou Leds éteint) pour calculer le ratio entre les pas des moteurs et les angles des capteurs en vitesse lente puis affiche Az Test Completed !, Alt Test Completed !
  22. Il doit afficher (par exemple)
    1. Az Angle = 5.71° G.R = 25.81110
    2. Az motor : 0.0006974 °/pulse
    3. Az Angle = 5.45° G.R = 27.06003
    4. Az motor : 0.00066652 °/pulse
    5. S'il n'affiche pas quatre valeurs, il faut recommencer : clic sur M1 GEAR RATIO...sinon problème d'aimants ou de capteurs
  23. Nota : on est obligé de le refaire chaque fois qu'on lance EZGOTO qui ne mémorise malheureusement pas les valeurs
  24. Clic sur BACK en haut à gauche pour retourner dans le menu multicolore
Utilisation (AVEC l'option Dual Speeds)
  1. Depuis le menu multicolore, clic sur Deep Sky Overlook
  2. Clic sur Messier 45
  3. Taper 81, OK, pour remplacer Messier 45 par Messier 81 (par exemple. Ce peut être aussi un NGC ou une étoile de la liste ou des coordonnées RA/DEC ou un objet du système solaire...)
  4. Clic long sur Messier 81
  5. GOTO M81, Confirm to GOTO ?, clic sur GOTO : l'application affiche la carte du ciel et le télescope active le relais Dual Speeds (Leds), accélère rapidement vers la galaxie M81, (Cercle orange, jaune puis vert de plus en plus petit), éteint le relais Dual Speeds (Leds) et passe en mode tracking pour la suivre...
  6. Clic à gauche, droite, au-dessus ou en dessous de la cible, puis clic sur la cible pour arrêter. Pour affiner le pointage à l'oculaire si besoin
  7. Une fois l'objet bien centré à l'oculaire, clic long sur le nom de l'objet en haut en bleu
  8. Clic sur OFFSET : l'application affiche (par exemple) Zone 5 & 12 were offset (la mire s'est recentrée sur l'objet et la précision du pointage vient d'être améliorée)
En mode tracking, la consommation est de l'ordre de 0.5 A.
 Nota : On a intérêt de faire un offset chaque fois qu'on pointe un objet dans une zone éloignée des précédentes...
  1. On peut aussi : Menu, Solar System
  2. Clic par exemple sur Jupiter
  3. Clic sur GOTO : le télescope se dirige vers Jupiter puis passe en mode tracking pour suivre

.
Une vidéo de 8 mn avec le mode "Dual Speeds"

Suite à un problème d'offset avec la nouvelle application gratuite EzGoto Dual Speeds, et après discussion avec Eric Romer; il m'a fourni (le lendemain !) une nouvelle application Android Dual Speeds avec le problème d'offset corrigé.

Eric Romer manque un peu de doc mais fournit un très bon support client...

Depuis longtemps, par-dessus le rocker, j'ai posé une feuille plastique souple qui fait pile la largeur et qui "isole" toute l'électronique de la poussière, l'humidité...
ezgoto38.jpg
.
Quand je règle l'horizontalité de la base en vissant ou dévissant les pieds pour centrer la bulle du niveau 2 axes fixé sur la base, je fais l'offset sur la polaire, puis un Goto sur Jupiter. Je tombe systématiquement environ 1° au-dessus. Conclusion, a priori, c'est le niveau qui est mal réglé (il est réglable).

Méthode pour régler le niveau de jour :
Conclusion :
De nuit, une fois l'offset corrigé sur Jupiter, après l'avoir centrée dans un oculaire de 10 mm, il faut environ 45 mn pour qu'elle sorte du champ, pas de vibrations à l'oculaire, faible bruit de "souffle de ventilateur" : ça marche plutôt bien.
On peut corriger l'offset facilement et précisément...(clic à côté : droite, haut gauche ou bas, attendre le centrage puis clic sur la cible)
L'application Android n'est pas très ergonomique mais elle fonctionne bien.
Ce qui manque c'est de pouvoir enregistrer tous les paramètres : position du capteur, apprentissage moteur.... pour ne pas avoir à le refaire à chaque fois.
Ceci dit pour refaire tout le processus, il faut 1 ou 2 mn.
A noter que je n'ai pas testé la fonction PEC Encoder qui permet de construire une table de correction de l'angle Azimut.
Je n'ai pas testé la commande du kit par l'application PC Stellarium.
Je n'ai pas testé avec un Iphone.
Je conseille de refaire l'offset chaque fois qu'on pointe un nouvel objet (surtout s'il est éloigné du précédent) : ça augmente progressivement la précision du système.

J'ai rajouté un convertisseur 12V -> 24 V qui permet l'utilisation sur la batterie 12 V de la voiture.
Le convertisseur, le module EzGoto et la carte optocoupleur ont été installés chacun dans un "boitier" en plastique semi-rigide transparent vissé sur le fond pour les protéger de l'humidité, la poussière, les contacts électriques :
La Led rouge "Goto" est tellement pratique que je l'ai doublée (après avoir pris l'image ci-dessous) : une 2e Led rouge sur la face latérale du rocker, entre les 2 contrôleurs.
ezgoto36.jpg
.
Une vidéo d'un peu plus de 9 mn, commentée, avec le mode "Dual Speeds"

Conclusion :
C'est de loin, je pense, la solution Goto Dobson la moins chère du marché. (C'est vrai aussi qu'il n'y a pas beaucoup de solutions sur le marché : voir la liste en tout début de page).

à suivre...

email.gif

http://spt06.perso.libertysurf.fr
Commencé le 17/06/2022


A jour au 27/11/2022