Sciences pour tous vous propose des réalisations en électronique, optique, astronomie...

Équiper notre télescope Strock 250 avec le kit EZ Push to


English version

(Difficulté : * facile)


Nous proposons ici d'équiper notre télescope Dobson Strock 250 et sa table équatoriale avec un kit Ez Push To de la société US Romer

Vue du télescope avec la table équatoriale mais sans le kit :

poncet20.jpg

Principe :

Avec un
télescope Dobson, il est possible, pour un prix limité, d'observer des objets intéressants et de faibles magnitudes (peu lumineux).
Par contre il n'y a pas de suivi pour compenser la rotation de la Terre.
Avec notre
table équatoriale ce problème est résolu.
Il ne reste plus qu'à trouver les objets en pointant le
télescope dans la bonne direction... Ce qui n'est pas toujours facile pour des objets de faibles magnitudes.

Pour ça, il faut connaître précisément la position de l'objet à observer : il y a pleins de tables, d'applications ou de logiciels qui la fournisse.
Ensuite il faut connaître précisément la position du
télescope.
Pour un Dobson, une solution consiste à connaître précisément :

Pour être sûr d'avoir l'objet dans l'oculaire avec un grossissement faible, il faudrait une précision angulaire meilleure que 0.5 °, si possible meilleure que 0.2°

Pour l'altitude : 2 solutions :
Pour l'azimut : 2 solutions :
Le kit Ez Push To, qui coûte environ 100 $ est donc équipé de 2 modules : un module qui comprend un capteur magnétique pour l'axe horizontal (altitude), relié et alimenté par un câble RJ45 (fourni) à un 2e module qui comprend un capteur magnétique pour l'axe vertical (azimut), relié au module précédent et à un connecteur pour une alimentation 5V (USB) à 15V. Ce dernier module comprend aussi un module Bluetooth qui envoie les 2 positions à un téléphone ou une tablette muni du logiciel (gratuit) Romer pour Android (ou la version Iphone ou Stellarium...) :
ez01.jpg
.
Cartes électroniques du 
kit recto : CONN1 les connecteurs RJ45 (noirs), IC1 les capteurs magnétiques AS5600 (noirs), CN1 le connecteur d'alimentation (blanc), L'antenne Bluetooth ANT1
Module 1 : carte environ 80x28, module 2 : carte environ 60x28
ez02.jpg
.
Cartes électroniques du 
kit verso : BT1 le module Bluetooth, IC2 le régulateur 3V3, IC3 le microprocesseur, LED1 les Leds, F1 le fusible polyswitch...
ez03.jpg
.
Le
kit est fourni avec tous les accessoires indispensables, (mais pas l'alimentation) :
ez04.jpg
.

Le kit est conçu pour être installé facilement sur la plupart des télescopes Dobson du commerce ou amateur. Il nécessite un minimum de modification du télescope.
Une fois le kit installé, alimenté et calibré (la base du télescope doit être parfaitement horizontale), la rotation du télescope sur son axe vertical entraîne la rotation d'un aimant, dont la position est détectée par un capteur magnétique avec une précision de 0.1° environ. Même chose pour l'axe horizontal.
Nota : avec une table équatoriale, il faut régler la table pile à l'horizontale avant de pointer l'objet avec le  kit et de démarrer la table (on perd la moitié de la course de la table...)

Il ne reste plus qu'à "pousser" à la main le télescope dans la position désirée en observant la carte du ciel sur le téléphone ou la tablette, en zoomant éventuellement.

Nota: ce  kit n'est pas prévu pour pointer automatiquement (avec des moteurs...)

A partir d'un
télescope Dobson Strock 250, il faut un petit peu bricoler :
Pour l'axe vertical, on peut suivre le mode d'emploi du kit. Il faut juste s'assurer de disposer assez d'espace entre le plancher de la base et le rocker.
Pour l'axe horizontal, il faut prévoir un support fixé sur une des "haches" et muni de l'aimant fourni dans le  kit (monté au centre de la hache). Il faut prévoir aussi une pièce fixée au module et fixée sur le rocker.
Il reste ensuite à faire un trou dans la base pour faire passer le câble RJ45 du kit (fourni) qui réunit les 2 modules ensemble et un autre pour le câble d'alimentation, relié au module de l'axe vertical pour le connecter, par exemple, à du 5V USB.

On peut éventuellement améliorer la protection des circuits imprimés du
kit en ajoutant des protections latérales sur les modules...

Le
kit fournit donc une solution économique (autour de 100 €) pour pointer précisément un objet et voir sa position exacte sur une carte du ciel.
ez06.jpg

Manuel en anglais du kit Ez Push to



Nota :

Il y a une autre solution pour connaître précisément la position d'un télescope Dobson (voire n'importe quel télescope) :

Nous pensons que l'on pourrait faire la même chose sans créer le moindre hardware ni le moindre câblage sans la moindre vis....
En utilisant une carte Arduino Nano 33 BLE : un Arduino avec un module Bluetooth et une puce IMU : 3 accéléromètres, 3 gyroscopes, 3 magnétomètres. Le tout pour environ 25 €.

Voir notre page équiper notre télescope Stock 250 avec une carte Arduino Nano BLE
Mais nos mesures, en particulier pour le magnétomètre, sont décevantes...


Réalisation (kit EZ Push To) :

Nota : si le câble RJ45 se révèle fragile à l'usage, nous le remplacerons par un câble munis de connecteurs verrouillables "avion".
ez07.jpg
Le câble d'alimentation passe aussi à travers un trou et est connecté, comme l'électronique de la table équatoriale, via une "multiprise" USB, au bloc secteur USB ou à la batterie.

Évidemment, à partir de maintenant, quand on manœuvre le
télescope, il faut faire attention à ne pas entortiller, écraser ou tirer sur le câble d'alimentation...
Évidemment, la consommation (batterie) va augmenter mais la consommation du
kit est très faible : autour de 10 mA et "négligeable" devant celle de la table équatoriale (autour de 0.5 A).

Nous avons reçu le colis du
kit...

Avant de monter le module d'azimut, nous l'avons entouré dans un film plastique transparent rigide pour limiter l'entrée de poussières et de l'humidité (percé d'un tour pour laisser passer l'axe et son écrou).
Et nous avons collé, sur le fond du rocker, 2 plaques en aluminium de 2 découpées en U qui s'ajustent parfaitement au module et qui l'empêche de bouger en rotation ce qui se traduirait, évidemment, par une erreur angulaire :
ez09.jpg
.
Ensuite nous avons collé (Araldite) 2 écrous M4 sur un profilé Aluminium 15x2x120 percé. Puis nous avons installé une tige filetée inox M4x30, fixée à l'extrémité de ce profilé avec 2 écrous M4. A l'extrémité de cette tige, nous avons vissé l'aimant cylindrique fourni par le kit et un écrou M4 de freinage. Enfin nous avons fixé cet ensemble sur une des "haches" du télescope Strock de telle sorte que la tige filetée soit dans l'axe de rotation du télescope. Et enfin, nous avons fixé, avec 4 vis fournis dans le kit, deux plaques acier, (2 pour une meilleure tenue) fournies, sur le côté du rocker.

ez09.jpg
.
Nous avons monté le module d'azimut (dans son film transparent) comme prévu par le kit (à part nos deux pièces en aluminium en U) sur le fond du rocker, nous avons entouré le surplus de câble RJ45 autour. Le câble RJ45 passe par un trou, le câble d'alimentation par un autre :
ez10.jpg
.
Par contre, nous avons trouvé le module d'altitude (qui ne contient pratiquement que le senseur et le connecteur RJ45) trop volumineux et  trop exposé.
Nous avons donc démonté le circuit imprimé de son module (3 vis M3) et nous l'avons installé dans un petit boîtier aluminium entièrement fermé sauf un trou pour le connecteur RJ45, un trou pour l'aimant cylindrique du senseur et un trou bouché à la résine transparente pour le voyant.
D'autre part, nous avons vissé le boîtier sur une extrémité d'un profilé aluminium 10x2x300.
Sur l'autre extrémité de ce profilé, nous avons collé (Araldite) 4 aimants récupérés sur le module du
kit.
Nous avons collé 2 petites plaques en aluminium (15x7x2) collées en bas du profilé aluminium 10x2x300 pour constituer un U et "enserrer" la plaque en acier du bas pour éviter le glissement des aimants sur les plaques et donc une (petite) erreur angulaire : le déplacement latéral possible maintenant est inférieur au 1/10mm, sur une longueur de profilé de 300 mm ce qui correspond à une erreur angulaire de 0.02° négligeable...

Le profilé aluminium est plié 2 fois pour le "décaler" et laisser passer la tête des vis moletées qui maintiennent la "hache" (et les têtes de vis qui maintiennent le profilé alu 10x2x120 de l'axe) :
ez11.jpg
.
Il n'y a plus qu'à mettre en place le module d'altitude de telle sorte que l'aimant cylindrique passe par le trou du boîtier pour atteindre le capteur et de mettre les aimants en contact avec la tige filetée, "verrouiller" le U magnétique, et connecter le RJ45 (le voyant rouge est allumé) :
ez12.jpg
.
Et brancher tout ça...
Actuellement, nous utilisons, pour les tests, l'application EZ PUSH TO Android (gratuite) d'Eric Romer.

Tada !
Ça fonctionne :
ez13.jpg
.
Pour ôter le télescope de son rocker, il suffit de déconnecter le câble RJ45 et "d'arracher" la fixation magnétique du module d'altitude....

Il reste à vérifier :
Nous aurons besoin d'installer de de régler un niveau à bulle rond 2 axes sur le rocker du télescope...

EZ PUSH TO n'affiche pas le nom des étoiles en clair... ce n'est pas un gros problème, mais bon...


Les essais :

Nous avons monté le module d'altitude du côté gauche, le kit est prévu, par défaut, pour un kit du côté droit : a priori, il faut faire le réglage à chaque fois.
Après plusieurs essais, nous avons monté un (vieux) téléphone Android avec un écran assez grand dans un support, attaché avec une cordelette, au porte-oculaire du télescope (et nous avons ôté le contrepoids de 200 g près du secondaire pour garder l'équilibre.
ez14.jpg
.
Le système est pratique, lumière du téléphone réglée au minimum et le logiciel EZ PUSH TO de Romer réglé en vision nocturne, la lumière ne pose pas de problème...
Dans ces conditions, l'autonomie du téléphone, allumé en permanence doit être d'au moins une vingtaine d'heures : largement suffisant...
Il faut bien régler la table à l'horizontale.
Pour le moment, nous n'avons pas fait marcher la table équatoriale, pour ça il faudra que nous prenions un bon repère pour caler la table chaque fois que l'on voudra choisir un nouvel objet avec EZ PUSH TO.
Avec un ciel clair mais de la Lune nous avons fait des essais :
Il faut commencer par régler les offsets en pointant une étoile (Véga dans notre cas).
Le système fonctionne bien, il fonctionne encore mieux si, chaque fois que l'on est proche d'une étoile assez éloignée de Véga : Arcturus par exemple, on refait un offset sur l'étoile en question.
(Il y a toujours une petite erreur du fait que l'axe de l'azimut n'est jamais parfaitement vertical).
Ainsi, si nous avons un objet difficile à trouver, il faut pointer le télescope sur une étoile connue proche de l'objet, faire un offset :
Nous avons trouvé, malgré la Lune, certains objets que nous n'avions jamais vus.

A vendre, occasion, pointeur laser vert... (Je plaisante).

Nous allons faire d'autres essais en faisant fonctionner la table équatoriale et surtout trouver un moyen pour remettre exactement au milieu notre table équatoriale avant chaque pointage avec EZ PUSH TO.

Si on ne veut pas utiliser l'application EZ PUSH TO, a priori, la seule solution (que nous n'avons pas encore essayée), c'est un PC Windows avec Stellarium. Mais un PC, c'est encombrant...

Nous allons modifier notre table équatoriale à cause du EZ PUSH TO kit :
Il faut pouvoir bloquer le moteur pas à pas (table pile au milieu).

Je vais donc remplacer l'interrupteur poussoir Marche/Arrêt de la table par un interrupteur 3 positions :
Méthode :
Une fois le télescope et le EZ PUSH TO réglés, pour pointer un objet :


J'arrive à modifier l'application EZ PUSH TO Android :
Tada !
Dans le ciel, l'étoile polaire est affichée avec son vrai nom : Polaire...
J'ai remplacé à peu près toutes les étoiles "brillantes" : Vega, Arcturus, Rigel, Mizar, Alkaid...
ez15.jpg
.

Au passage, j'ai modifié la page "Menu" pour la rendre beaucoup plus sombre... (vision nocturne)
ez16.jpg
.

Et j'ai ajouté mon numéro de version sur la page d'accueil...

Par contre, je n'ai pas encore réussi à mette "LEFT SIDE" pour le côté de l'encodeur par défaut...


Si quelqu'un est intéressé pour installer mon EZ PUSH TO pour Android modifié, il peut m'envoyer un email email.gif et j'enverrai le fichier APK en retour.

Il faut auparavant désinstaller la version originale. (On peut évidemment, n'importe quand, désinstaller la version modifiée et réinstaller la version originale depuis le Play Store...



Utilisation de l'application EZ Push To Android :
L'application Ez Push to Android (que l'on peut télécharger gratuitement depuis le Play Store) n'est pas très ergonomique... (beaucoup de clics...)
Nota : Pour tester le fonctionnement et se familiariser avec l'application, on peut, évidemment, tester l'application et le Ez Push To, en pleine journée, dans son garage, en pointant approximativement l'étoile polaire, sans oculaire et sans même ôter les protections de miroir...
Ici (avec l'aide de Leden Astrosurf), je propose une procédure pour régler et utiliser l'application Android, qui avec l'habitude, ne prend que 2 ou 3 minutes :
  1. Poser le télescope de niveau, parfaitement horizontal, l'idéal, c'est d'avoir un petit niveau à bulle 2 axes, réglé, fixé sur le télescope
  2. Brancher la batterie ou l'alimentation du kit Ez Push To : Les Leds rouge des deux modules clignotent
  3. Activer, si besoin, le Bluetooth du téléphone ou de la tablette
  4. Lancer l'application Android eza19.jpgEZ PUSH TO
  5. eza00
  6. Au bout de moins de 5 s, l'application doit afficher, en haut, un bandeau vert GPS ON / NEXT (Nota : Si, en, haut, dans le bandeau vert, apparaît LOCATION IS NOT DETECTED :
    1. Fermer Ez Push To
    2. Lancer Waze ou Google maps ou...
    3. Attendre la localisation
    4. Lancer Ez Push to : GPS ON / NEXT apparaît,
    5. Fermer Waze ou Google Maps pour économiser la batterie du téléphone)
  7. Clic sur le bandeau bleu, en haut BLUETOOTH OFF
  8. eza01
  9. Clic sur Romer Optics... (Si Romer Optics n'apapraît pas, clic sur Scan for devices)
  10. eza02.jpg
  11. Le bandeau bleu, en haut affiche maintenant BLUETOOTH ON
  12. eza03
  13. Clic, en bas, sur NIGHT LIGHT SETTINGS puis clic sur TURN ON pour passer en "Night mode" (vision nocturne), sinon clic sur GPS ON / NEXT
  14. ez04
  15. Si votre télescope a l'encodeur monté à gauche : clic sur le bandeau bleu, en haut ENCODERS ALT : RIGHT
  16. eza20.jpg
  17. Clic sur YES
  18. eza05
  19. Clic sur LEFT SIDE
  20. eza06
  21. L'encodeur est maintenant réglé à gauche. Clic en haut sur le bandeau vert OFFSET / NEXT PAGE
  22. eza21.jpg
  23. Clic sur OFFSET
  24. eza23.jpg
  25. Clic sur CONTINUE
  26. eza08
  27. Viser l'étoile polaire au laser puis à l'oculaire et la centrer dans l'oculaire
  28. Clic sur POLARIS
  29. eza08
  30. Clic en haut sur le bandeau vert OFFSET / NEXT PAGE
  31. eza09
  32. Clic sur NEXT
  33. eza10
  34. Clic sur Encoder Alignment : le plan du ciel apparaît, centré sur la polaire
    1. Pointer au laser puis à l'oculaire une étoile connué éloignée de ~120° de la polaire : le plan du ciel bouge dans l'app et l'appli propose, cerclée en vert, l'étoile pointée
  35. Clic sur RESET STAR ALIGNMENTS
  36. Clic sur RESET
  37. Refaire la même procédure avec deux autre étoiles à ~120° et une étoile proche du Zénith
  38. Clic sur BACK en haut à gauche
  39. Dans le menu coloré, clic sur Starry Roaming : la carte du ciel apparaît, cible centrée sur l'étoile pointée
  40. eza11
  41. Déplacer le télescope : la carte du ciel suit la position
  42. eza12
  43. Pointer le télescope sur un objet éloigné de la polaire et facile à trouver: ex: M13
  44. L'écran doit afficher M13 dans le bandeau vert mais n'est pas forcément pile dessus
  45. Clic LONGTEMPS sur le bandeau bleu avec le nom de l'objet
  46. L'application affiche ENCODERS OFFSET Confirm OFFSET ? clic sur OFFSET : la cible doit maintenant être centrée pile sur M13
  47. L'application est réglée
  48. Clic sur BACK, en haut à droite
  49. Clic sur MENU pour revenir au menu coloré
  50. Clic sur Deep Sky Overlook
  51. eza13.jpg
  52. Clic en haut sur MESSIER 45 : le texte MESSIER 45 passe du rouge au rose
  53. Taper 57 au clavier et clic sur la coche verte
  54. .eza14.jpg
  55. Clic LONGTEMPS sur Messier 57 en haut
  56. .eza15.jpg
  57. PUSH TO M57 Confirm to PUSH TO clic sur PUSH TO : la carte du ciel affiche les angles (en orange) en azimut et en altitude : il faut évidemment pousser le télescope pour réduire les angles
  58. eza16.jpg
  59. Quand l'objet est visible sur la carte, un grand cercle orange apparaît
  60. eza17.jpg
  61. Il n'y a plus qu'à pousser le télescope pour le centrer : le cercle apparaît alors, plus petit, en vert
  62. eza18.jpg
Pour éteindre l'application :
  1. Aller dans le menu coloré
  2. Clic en haut à gauche sur Back
  3. Clic en haut à gauche sur l'icône Marche
  4. Clic longtemps sur TURN OFF
Je rappelle que cette procédure concerne l'application Ez Push to Android.
Je rappelle que je propose, sur demande, par email email.gif, l'application Android Ez Push To que j'ai modifiée avec un menu plus sombre et le nom des étoiles connues en clair.

Commentaires, remarques, corrections, suggestions... bienvenues




à suivre...

email.gif

http://spt06.perso.libertysurf.fr


Commencé le 21/05/2022



A jour au 28/07/2022