<

LES DISTANCES

En astronomie et en physique atomique, on rencontre des échelles de distance qui dépassent largement l'entendement humain. Même en employant des "grosses" unités comme l'année lumière, les distances peuvent être gigantesques. Dans cette échelle, l'être humain ne peut en appréhender qu'une petite partie : d'une fraction de millimètres à quelques kilomètres.

Nous avons néanmoins construit une échelle des distances du plus petit au plus grand dans l'univers connu. Etant donné le rapport gigantesque (environ 10 60 : un 1 suivi de 60 zéros!), nous utilisons une échelle logarithmique : un rapport de 10 entre deux lignes.


Les grandes distances :

Nota : la vitesse des objets étant forcément inférieure à celle de la lumière, d'après le Big Bang, l'âge de l'univers étant estimé à 12 milliards d'année, il ne peut donc pas y avoir, dans notre univers, d'objets situés à plus de 12 milliards d'année lumière...

La constante de Hubble et l'univers en expansion : (NASA)


Les petites distances :